Témoignage

Compétition amicale escalade à Beaugency le 2 mars 2019

Sortie :  Rencontre amicale interclubs du 02/03/2019

Le 02/03/2019 par Sophie du CAFOrléans

C’était un samedi gris, et c’est la boule au ventre à l’idée du terrible mur qui nous attendait, que nous débarquâmes à Beaugency pour la compétition d’escalade. Ni moi, ni Clémence n’avions participé à un tel évènement auparavant. On nous avait décrit le mur, avec son effroyable dévers, auquel Gaston Couté était bien incapable de nous préparer. Clémence s’était bien fait les bras au gymnase Chardon la semaine précédente, mais aucun entrainement n’allait suffire lorsqu’il s’agirait de sortir du toit en s’accrochant désespérément aux prises vertes ou jaunes.

 

Ça y est, nous entrons dans le gymnase des Hauts de Lutz. Ah, mais y’a de la dalle aussi ! Bon, finalement on survivra peut-être !

Un grimpeur venu du sud (bon, du sud de Blois) et d’autres du nord (nous autres Orléanais), allions donc nous mesurer aux Balgentiens. Chez les filles il y a avait du niveau, surtout chez les plus jeunes grimpeuses qui nous ont impressionnées dès le départ. Secrètement, on s’est fixé comme objectif d’essayer de battre Louane, Nora et les autres. Chez les mecs, côté CAFO-Val Beuvron on trouvait un ours blanc qui grimpe en oubliant qu’il a des pieds, un binôme multi-club (pour la diversité), et un rocker motard (passions moyennement utiles dans la verticalité): équipes de choc...

 

Christian nous donne les règles, et c’est parti. Avec Clémence, nous nous échauffons dans une petite « cheminée » au fond de la pièce. Je m’y sens à l’étroit, et la pression monte lorsque je vois nos jeunes concurrentes sur la corde d’à côté, qui tapent déjà dans le 5c ! Deux voies en 5 pour nous, et puis on se lance dans notre première 6a. Je galère, Clémence se moque bien de moi, mais ça finit par sortir, de justesse ! Allez, il y a une corde libre sur la dalle, peut-être que ce sera plus reposant ? Nous sommes tentées par une belle voie vert fluo, avec des prises qui nous rappellent notre cher Georges Chardon. Mais le départ est affreux ! Christian nous encourage : « après la deuxième dégaine c’est tranquille ! ». Mais elle est bien loin, cette dégaine ! Je finis par trouver l’équilibre, et ça passe, ouf !

 

Clémence se fait une jolie voie jaune, toute en grattons. Puis, courageuse, elle se lance dans une 6b à l’autre bout de la salle. Heureusement qu’il y a les poutres pour se reposer ! Malheureusement ça ne comptera pas, et il nous faut encore des points ! 

Mon œil est attiré par un alignement de petites prises orange fluo, juste à côté de l’entrée. Je vois les gars chuter à l’avant-dernière dégaine, je me dis que ça se tente quand-même. C’est parti, les premier mouvements s’enchainent bien, on se croirait sur les digues à Orléans, les doigts tiennent comme il faut. Je bloque au milieu, Clémence me donne une piste, je tente le coup, c’est bon ! L’avant-dernière dégaine est passée, j’atteinds le relais, et voilà, une 6b enchainée à vue ! C’est la première fois que ça m’arrive ! Je suis RAVIE. (S’il vous plait, ne la décôtez pas, Beaugency, sinon je pleure).

 

Même l’ours blanc n’a pas réussi à la passer ! La pression monte ! Il enchaine une belle 6a noire dans le dévers pour se consoler. Luis, de son côté, a fait des belles choses sur une verte bien déversante et bien trop dure pour nous, et Didier prend sa revanche sur la rouge aux prises pourries. Chez les Balgentiens ça grimpe dur également… tout est encore possible ! Avec Clémence, nous restons sur notre corde porte bonheur, et passons un moment plutôt agréable sur une grise à grattons. 

 

Ça y est, il est 17h, nous comptabilisons nos meilleures voies et nous nous amusons un peu dans le « dévers de la mort » pour finir. Le goûter se prépare, on attend les résultats, jus d’orange dans une main moite, gâteau saupoudré de magnésie dans l’autre.

 

Les vainqueurs sont… Christian et Philippe ! Ça ne surprend personne et c’est bien mérité. En deuxième position… suspense... Clémence et Sophie ! Quoi ? On s’étouffe sur notre part de quatre-quarts ! L’ours blanc est dépité, et pour cause, on a battu les mecs ! C’est tout à fait improbable, mais c'est la fête, le superbe t-shirt blanc éclatant du club est pour nous !

 

Nous remettrons donc en jeu notre titre le 14 avril à Orléans, dans la même ambiance joyeuse qu'au CAF de Beaugency où nous avons été tellement bien accueillis. Venez nombreux!

Merci, à très bientôt, et pas touche à la voie orange fluo!

 

Signé Sophie du CAFO







COMITE DEPARTEMENTAL LOIRET
c/o Christian Mahu
8 rue Entre 2 Vallées
45190  Beaugency
Rechercher